EUCC – The Coastal Union

2007 (Stage – 2 mois) Planification de La zone côtière de La Province de Nador, Maroc
Barcelone

Participation aux démarches de concertation et de planification d’un programme de Gestion Intégrée de la Zone Côtière (GIZC) : Organisation de forums locaux, préparation du Plan d’Action Côtier.

EUCC – l’union littorale est une structure associative internationale (ONG) de 2700 membres et organisations membres parmis 40 pays et dont le siège est à Leiden (Pays-Bas). Fondée en 1989 avec comme objectif de promouvoir la conservation du littoral en créant une passerelle entre les scientifiques, les gestionnaires, les décideurs et les legislateurs, elle s’est développée depuis pour devenir le plus grand réseau européen de professionnels et d’experts du littoral, avec des bureaux dans 7 pays. Son aire de travail couvre l’Europe, la Mer Méditerranée et la Mer Noire, et les régions voisines.

Ce stage a pris place dans le cadre d’un projet de Gestion Intégrée de la Zone Côtière (GIZC) d’une province du nord du Maroc.

Afin de comprendre l’objectif global de ce projet, il est nécessaire de définir la démarche GIZC :

« Processus dynamique qui réunit gouvernement et société, science et décideur, intérêts publics et privés en vue de la préparation et de l’exécution d’un plan de protection et de développement des systèmes et ressources côtières. Ce processus vise à maximiser les choix à long terme en privilégiant les ressources et leur usage raisonné et raisonnable » (Cicin-Sain, Knecht, 1998 in UNESCO, 2001).

Cette définition illustre bien la mission principale de ce projet, nommé CAP-Nador pour « Coastal Action Plan for the province of Nador » (ou PAC-Nador : Plan d’Action Côtier pour la province de Nador). L’enjeu majeur est ainsi de réunir les parties prenantes « clés », de promouvoir les valeurs du développement durable de la zone côtière et de mettre en oeuvre un plan d’action à moyen et long terme, à partir des moyens de concertation déployés et du développement de capacités locales.

[-> Voir le poster du littoral de la province de Nador]

Le sujet de mon stage concernait la mise en place de la stratégie participative issue des résultats du diagnostic. J’ai donc en premier lieu étudié la méthodologie employée pour l’analyse des parties prenantes et le niveau d’information obtenu dans ses résultats. Il fallait ensuite identifier l’information manquante pour la description de la logique des acteurs et proposer une méthodologie pour la collecte de cette information lors des forums locaux.

Mon travail s’est donc naturellement positionné entre le diagnostic du territoire et la planification du projet, à travers l’organisation des démarches participatives.

Parallèlement, j’ai élaboré un document guide pour le Plan d’Action Côtier de la Province de Nador. Ce document réunit les principes de la planification et propose une méthode compatible avec la stratégie de concertation adoptée. Ce document est actuellement utilisé par l’équipe du projet pour la rédaction du Plan d’Action Côtier.


Représentation schématique du processus de planification

Le travail au sein d’une structure telle que le Centre Méditerranéen EUCC m’a permis de comprendre comment les enjeux et les questions de la planification de gestion environnementale sont étudiés, traduits et utilisés sur le terrain, à l’échelle d’un projet de Gestion Intégrée du Littoral.

L’enjeu de la Gestion Intégrée de la Zone Côtière est l’intégration des différentes expériences de gestion de la zone côtière qui ont été mises en place ces dernières années pour le développement de référentiels, de méthodes et d’outils pour déployer efficacement et harmoniser les futurs projets à l’échelle de l’Europe, à moyen terme.